ENCEMMNT ECOLO pavillon 06 500

 

En avril 2014, deux classes d’apprentis ont travaillés ensemble pour créer cette coupole verte : l’une venant du Lycée Agricole de Neuvic, l’autre venant d’une structure équivalente en Allemagne, près de Stuttgart.Des tiges de saules venant également des deux côtés du Rhin, ont été récoltées, triées, débranchées et nouées en arcs. Enfin, les arcs ont été hissés dans des trous profonds de 1 mètre et soigneusement plantés.
En effet, l’objectif était de faire pousser les tiges, de manière à verdir le pavillon. Nous n’avons pas été déçus : 6 semaines après, les saules avaient bourgeonné et en été, le pavillon était entièrement vert.
Il est d’ores et déjà devenu un lieu de rassemblement ombragé et apprécié des visiteurs et des campeurs.
Pour beaucoup des jeunes bâtisseurs (15-18 ans), c’était le premier séjour à l’étranger et aucun d’eux ne parlait la langue de l’autre.
Au-delà de la construction en saules, le défi à relever était de permettre aux jeunes, dont le parcours scolaire est souvent chaotique et parsemé d’embuches, de se construire et de découvrir l’autre.

ENCEMMNT ECOLO pavillon 03 800


Le chantier et son beau résultat leur a donné une fierté bien méritée.
Un mois après la construction, le groupe français a entrepris le voyage dans l’autre sens pour découvrir l’Allemagne, ses centres de formation et ses entreprises, en lien avec leur apprentissage.
Cet échange a été possible grâce à l’aide financière de la Fondation Robert Bosch et de l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse. Il a été sélectionné dans le cadre du concours d’idée « On y va ».

La presse en parle : La Montagne
La presse en parle : La Vie corrézienne
Télécharger le rapport final (en allemand)

  • 03-TERRE-creation-02-800.jpg
  • CAMPS-BALADINS-06-800.jpg
  • 03-TERRE-cultiver-produit04-800.jpg
  • CAMPS-BALADINS-02-600.jpg
  • ENCEMMNT-SEJOUR-enfants-800.jpg
  • ENCEMMNT-ECOLO-pavillon-05-800.jpg
  • ENCEMMNT-ECOLO-mur-01-600.jpg
Revenir en haut